Notre vie

Saint Paul de la Croix, italien, (1694-1775), fonde la Congrégation de la Passion, plus connue sous le nom de « Congrégation des Passionistes », pour « faire mémoire » de l’amour de Dieu manifesté dans la Passion et Résurrection de Jésus et aider les personnes, par la prédication, à « se souvenir » de cet amour.

Paul est persuadé, en effet, que le moyen le plus efficace pour faire grandir la vie chrétienne c’est de semer dans les cœurs ce « souvenir » plein de gratitude. Il répète souvent : « Quand on pense à un Dieu qui a souffert pour nous, un Dieu flagellé, un Dieu couronné d’épines, un Dieu couvert de crachats pour nous, crucifié pour nous, quand on se pénètre aujourd’hui et demain de ces vérités de la foi, comment pourrait-on encore offenser le bon Dieu ? C’est impossible ! ».

Convaincu que le charisme de la Congrégation ne se limite pas à l’apostolat direct, Paul fonde aussi la branche contemplative : les Moniales Passionistes. Le premier monastère s’ouvre en Italie en 1771. Notre communauté est présente à Croisy-sur-Eure depuis 1976.

Notre vie est intégralement contemplative : prière, vie fraternelle, travail, esprit de recueillement. La prière ponctue notre journée : Messe, Liturgie des Heures, oraison, adoration, Lectio divina. Une attention particulière est donnée aussi à la formation permanente. La vie fraternelle est marquée par une joyeuse simplicité dans le partage et l’entraide. Une petite hôtellerie pour retraites spirituelles ainsi que l’artisanat (reliure, confiture, couture et cartes) nous aident à gagner notre vie.

Notre humble présence dans l’Eure veut rappeler cette vérité qui embrasa le cœur de Paul de la Croix : «  La Passion de Jésus est l’œuvre la plus stupéfiante de l’amour de Dieu ».

LA CHAPELLE

LE MONASTERE

Participant au don éminent de la vie contemplative, les Moniales Passionistes se consacrent entièrement au mystère de la rédemption, cherchant à progresser toujours plus en cette science que l’apôtre appelle 

« la folie de la croix » et qui est en réalité la synthèse la plus éloquente du message d’amour qu’est l’Evangile. (Constitutions des Moniales Passionistes)

Elles sont appelées dans l’Eglise à être signe de l’amour de Jésus Crucifié envers le Père et envers les hommes. Elles contemplent assidûment le mystère pascal de Jésus, sûres de contribuer à la présence de l’Eglise dans sa plénitude au milieu des hommes. (Constitutions…)

 Conscientes de l’infinie grandeur de Dieu, elles vivent un engagement contemplatif spécial pour la louange de sa gloire, sachant que c’est là leur raison d’être fondamentale dans l’Eglise. (Constitutions…)

Dieu se révèle lui-même aux Moniales Passionistes dans sa création, dans les événements, dans leurs sœurs, dans son Fils et dans son Esprit qui habite en elles. En tant que contemplatives, elles vivent dans l’atmosphère de la présence de Dieu. C’est dans cet esprit d’oraison continuelle que leur vie acquiert sa signification et anticipe la vie future où la contemplation de Dieu est béatitude céleste.(Constitutions…)

Les communautés religieuses qui célèbrent la Liturgie des Heures, et particulièrement les contemplatives, représentent d’une manière spéciale l’Eglise en prière. Les Passionistes sont appelées à participer à cette louange perpétuelle, portant au Père la voix de la création tout entière et les nécessités de tous les hommes. (Constitutions…)

Préparez-vous à l’Office avec piété. Soyez tout pénétré de ce sacrifice de louange que vous offrez à Dieu par vos lèvres et de cet hommage et cette intercession universelle que vous présentez à la Très Sainte Trinité de la part de toute la Sainte Eglise. (S. Paul de la Croix, Lettres)

Il est certain que si l’oraison manque, tout l’édifice spirituel s’écroule… Ayez soin que votre oraison devienne de plus en plus intérieure dans la foi pure. Ne cherchez pas les consolations mais le grand Dieu qui les donne. (S. Paul de la Croix, Lettres)

Jésus pria trois heures sur la croix : ce fut une oraison vraiment crucifiée, sans soulagement ni du dedans ni du dehors. O Dieu ! quel grand enseignement ! Priez Jésus qu’il vous l’imprime dans le cœur ! Oh ! il y en a à méditer là-dessus ! Je vous laisse considérer combien cette oraison fut douloureuse. (S. Paul de la Croix, Lettres)

Elles seront très spécialement adoratrices du très Saint et Divin Sacrement de l’autel : il est l’aliment béatifique des grands aigles, c’est-à-dire des âmes élevées en sainteté : qu’elles le visitent souvent ; qu’elles ne cessent de le remercier de nous avoir laissé ce trésor infini. ( Règle des Moniales Passionistes )

Je me réjouis par-dessus tout dans le Seigneur que vous vous trouviez souvent plongée dans la Très sainte Passion du doux Jésus et dans la grande fournaise du Souverain Bien Eucharistique parce que vous y boirez les fleuves du feu du saint Amour, les trésors de la grâce divine et des saintes vertus. (S. Paul de la Croix, Lettres)

 Comme Marie qui se consacra totalement elle-même à la personne et à l’œuvre de son Fils, les religieuses, dans la foi et dans une libre obéissance, se mettent au service de l’Église par leur vie cachée de pauvreté, de prière, de solitude et de pénitence afin que tous participent à la plénitude de la rédemption. (Constitutions…)

Le cœur de Marie a aimé et aime plus Dieu que tout le Paradis ensemble, je veux dire que tous les anges et les saints qui ont été, sont et seront. (S. Paul de la Croix, Lettres)

Qui veut plaire davantage à Marie doit s’humilier toujours plus, se plonger dans son néant car Marie fut la plus humble de toutes les créatures et c’est pourquoi elle plût à Dieu plus que toutes. (S. Paul de la Croix, Lettres)

Vierge Immaculée et Reine des Martyrs, par les douleurs que vous avez éprouvées durant la Passion et Mort de votre aimable Fils, donnez à tous (les Passionistes) votre bénédiction maternelle, tandis que je les mets et les laisse sous le manteau de votre protection. (S. Paul de la Croix, Testament spirituel)

Je recommande que fleurisse toujours plus dans la Congrégation, l'esprit d'oraison, l'esprit de solitude et l'esprit de pauvreté ; et soyez sûrs que si ces trois choses se maintiennent, la Congrégation resplendira comme le soleil devant Dieu et devant les hommes pour l’éternité. (S. Paul de la Croix, Testament spirituel)

La recherche contemplative de Dieu demande beaucoup de temps pour une écoute paisible de la Parole. Les Passionistes sont appelées chaque jour à méditer dans leur cœur la Parole de Dieu cherchée spécialement dans la sainte Ecriture. Jésus les appelle à cette solitude pour dire à leur cœur des paroles de vie éternelle qui seront plus douces que le miel. (Constitutions…)

Photo 19

Ecouter la parole de Dieu dans la foi et l’amour est la signification dernière de la lecture spirituelle qui non seulement nourrit l’esprit mais encore change le cœur. La lecture de la Parole de Dieu procure une connaissance sublime de Jésus Christ. (Constitutions…)

La formation doit continuer toute la vie d’une façon adéquate pour approfondir toujours plus la signification de leur propre vocation, connaître la vie de l’Eglise et de la société dans lesquelles elles doivent être spirituellement présentes. (Constitutions…)

Les religieuses se soumettent volontiers à la loi commune du travail pour se pourvoir des moyens nécessaires à la vie. Suivant l’exemple de Jésus, elles travaillent pour la gloire du Père et le bien des hommes sans préoccupation injustifiée, se confiant à la Providence de leur Père du Ciel. (Constitutions…)

Toutes les religieuses accomplissent volontiers les charges et les travaux qui leur sont confiés : elles vivent unies au Seigneur qui a voulu apparaître au monde comme fils du charpentier. (Constitutions…)

 Les religieuses s’efforceront d’imiter ces saints moines d’autrefois ou les saints Pères qui travaillaient de leurs mains tandis que leur esprit et leur cœur étaient élevés en Dieu : que tout se fasse en esprit de douceur et de paix. (Règle…)

 Elles travaillent le plus possible en solitude. Quand elles doivent travailler ensemble, elles gardent le silence et le recueillement. (Constitutions…)

 Je vous prie de travailler toujours plus en paix et sans anxiété ni hâte pour maintenir l’esprit paisible, tranquille et reposer avec vive foi, saint amour et silence sacré, dans le sein divin du Souverain Bien. (S. Paul de la Croix, Lettres)

 Qu’elles s’aiment vraiment de cœur les unes les autres. Qu’une sœur aide l’autre à porter son fardeau, s’aidant mutuellement entre elles pour qu’elles soient sœurs non seulement de nom mais de cœur et par les actes. (Règle…)

Oraison vingt-quatre heures par jour, c’est-à-dire faire tout avec le cœur et l’esprit élevés en Dieu, se tenant en solitude intérieure et reposant en Lui en pure foi et saint amour(S. Paul de la Croix, Lettres)

Qu’elles se souviennent que le silence est la clé d’or qui renferme et garde les trésors des saintes vertus et que, selon l’enseignement des divines Ecritures et des Saints Pères, une personne qui aime à parler ne sera jamais sainte et recueillie. Qu’elles soient donc très amoureuses du silence qui est le gardien des ordres religieux. (Règle…)

Les religieuses font la récréation ensemble pour soulager l’âme et le corps et pouvoir partager la joie du cœur avec les consœurs. (Constitutions…)

Qui ne pleurerait de tendresse à la vue d'un Dieu devenu pour nous petit enfant, enveloppé de langes, étendu pour nous sur le foin dans une crèche, tellement indigent pour nous qu'Il a besoin de l'haleine de deux animaux ? Oh ! Quelle lumière ! Quel brasier dans cette étable de Bethléem ! (S. Paul de la Croix, Lettres)

 Alléluia c’est une hymne du Paradis et pour la chanter comme il se doit, il faut être revêtu de Jésus Christ. Chantons-lui toujours : Alléluia ! (S. Paul de la Croix, Lettres)

Je vous quitte et vous attends tous dans le Paradis, où je prierai toujours pour le Souverain Pontife, pour la sainte Eglise que j'aime tant et pour toute la Congrégation, pour nos bienfaiteurs et pour toutes les personnes pour lesquelles je sais que je dois prier ; et je vous laisse à tous, présents, absents et à venir, ma bénédiction.  

(S. Paul de la Croix, Testament spirituel)

Autres informations concernant la Congrégation des Passionistes :

           - en français

           - en italien / anglais / espagnol

Monastère Saint Paul de la Croix, 19-21 route de Vaux, 27120 Croisy-sur-Eure, France     

Tél : +33 (0) 2 32 36 16 63 - A partir du 30 mai 2019 : +33 (0) 2 32 36 82 23

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now